Alexandre Cloutier

Député de Lac-Saint-Jean

Coup de départ du Grand défi Pierre Lavoie pour Alexandre Cloutier
mercredi 14 juin, 2017
Facebook
Twitter

Alma – Le député de Lac-Saint-Jean, Alexandre Cloutier, amorce demain son premier Grand Défi Pierre Lavoie en se joignant à l’équipe de l’Assemblée nationale. Composée de François Bonnardel et Éric Lefebvre de la Coalition Avenir Québec, de Stéphane Billette du Parti libéral et du collègue Sylvain Pagé du Parti québécois, l’équipe devra pédaler à relais plus de 1 000 km de Saguenay à Montréal, du 15 au 18 juin.

 

« Je suis fier de participer et d’être un ambassadeur des saines habitudes de vie, d’autant plus que le Grand défi prend ses racines dans notre région. Je tiens à saluer le courage, la détermination et la vision de Pierre Lavoie qui fait bouger les Québécois. Si ma participation peut contribuer à la promotion de l’activité physique, je dirai alors mission accomplie », a déclaré le député.

 

À cette occasion, le porte-parole du Parti québécois en matière d’éducation amassera 5 000 $ qui seront remis à l’école Bon-Pasteur, de Sainte-Monique, et qui serviront à renouveler son équipement sportif. Les personnes intéressées peuvent contribuer à l’effort du député de Lac-Saint-Jean en donnant en ligne avec une carte de crédit, ou encore par chèque ou mandat-poste (libellés à l'ordre de GO LE GRAND DÉFI). Les dons de 25 $ et plus sont admissibles à l'émission d'un reçu pour dons de charité. Ces reçus pourront être émis, sur demande seulement, par Go le Grand défi.

 

Les cyclistes partiront du Quai d’escale de Saguenay ce vendredi à 18 h pour terminer au Stade olympique de Montréal dimanche à 15 h. Ils y seront accueillis par les élèves des écoles gagnantes du défi Cubes énergie, notamment l’école Saint-Léon de Labrecque, championne de la région.

 

« Maintenir de saines habitudes de vie, c’est un défi à la portée de tous. Les jeunes des écoles de la région ont fait preuve d’une grande détermination au cours de leur défi et je m’en inspirerai pour relever le mien », a conclu Alexandre Cloutier.

À DÉCOUVRIR