Biographie

Depuis 2007, j’ai le privilège de représenter la population de la circonscription de Lac-Saint-Jean à l’Assemblée nationale du Québec. C’est dans ce merveilleux coin de pays, plus précisément à Saint-Gédéon, sur le bord du lac Saint-Jean, que mon épouse Marie-Claude et moi avons décidé d’établir notre jeune famille. Nous sommes les heureux parents d’Amélia, quatre ans, et Emmanuel, deux ans.

En 2012, j’ai eu l’honneur de devenir le plus jeune ministre du gouvernement du Québec lorsque Pauline Marois m’a nommé à titre de ministre délégué aux Affaires intergouvernementales canadiennes, à la Francophonie canadienne et à la Gouvernance souverainiste. Pendant ces 18 mois au gouvernement, j’ai aussi été successivement ministre responsable de la Côte-Nord et du Nord-du-Québec, en plus de siéger au Comité des priorités de la première ministre, au Conseil du trésor, au Comité de législation et au Comité ministériel de l’identité.

Depuis le printemps 2014, je suis porte-parole de l’opposition officielle en matière de Justice et Communautés nordiques.

Avant de faire le saut officiel en politique, j’ai pratiqué le droit constitutionnel et administratif au cabinet montréalais de Fasken Martineau. J’ai également enseigné à titre de chargé de cours à l’Université d’Ottawa et été clerc à la Cour suprême du Canada, au cabinet de l’honorable juge Charles D. Gonthier.

Membre du Barreau du Québec depuis 2002, j’ai complété des maîtrises en droit international public à l’Université de Cambridge, en Angleterre, et en droit constitutionnel à l’Université de Montréal. J’ai aussi poursuivi pendant trois ans des études doctorales à l’Université Laval, à Québec. Au baccalauréat, j’ai partagé mon temps entre l’Université d’Ottawa et celle de Nantes, en France.